parage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (XIe siècle) Le TLFi[1] le donne pour dérivé de pair avec le suffixe -age, au sens juridique, c’est le même mot que pariage, paréage, paraige.
(Nom 2) (XVIe siècle) De l’ancien occitan parage ou de l’ancien gascon paratge, le latin paragium (→ voir pariage) est attesté au sens de « région » en 1439 dans un texte latin concernant la région de Bordeaux.
(Nom 3) (XVe siècle) Apparait sous la forme paraige, dérivé de parer avec le suffixe -age.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parage parages
\pa.ʁaʒ\

parage \pa.ʁaʒ\ masculin

  1. (Vieilli) Extraction, qualité.
    • Ce contrebandier […] a encore cinq filles très jolies […] qui nous ont fait les honneurs de leur maison avec une grâce parfaite, mieux vraiment que n’eussent fait beaucoup de personnes de meilleur parage. — (Mérimée, Lettres Mme de Beaulaincourt, 1866)
  2. (Histoire) (Droit) Mode de détention à parité d’un fief.
    • Les coutumes cherchèrent […] à masquer ces partages par le système compliqué du « parage », dont il existe d’ailleurs bien des variantes : l’aîné reste seul responsable vis-à-vis du seigneur des services dûs [sic : dus] par le fief tout entier ; il est « miroir de fief. » — (Fr. Olivier-Martin, Histoire du droit français, CNRS, Paris, 1984)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parage parages
\pa.ʁaʒ\

parage \pa.ʁaʒ\ masculin

  1. (Marine) Endroit, espace de mernavigue un bateau.
    • J’aimais à relire la vie des flibustiers […] maîtres de ces parages au XVIIe et au XVIIIe siècle, avant que l’entente franco-anglaise mît fin à cette guerre de pillage et de course. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Nos vaisseaux s’arrêtèrent dans un tel parage pour attendre les ennemis.
  2. (Au pluriel) Région maritime.
    • Elle dérivait du côté de ces parages inconnus où se forment les banquises ! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • J’exprimai le désir d’aller faire un tour à Londres pour […] me procurer les renseignements les plus positifs et les plus authentiques touchant les découvertes récemment opérées dans les parages antarctiques. — (Dumont d’Urville, Voyage au Pôle Sud, t. 1, 1841)
    • Dès le second jour de notre traversée, nous arrivâmes en vue des Orcades. […]. Dans ces parages se sont perdus des milliers de navires, au nombre desquels on compte les vaisseaux de l’Invincible Armada. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.28)
  3. (Par analogie) (Au pluriel) Région terrestre.
    • Au Chili, aux Malouines, et sur tous ces parages américains traversés par les trentième et quarantième parallèles. — (Jules Verne, L’Île mystérieuse, 1874)
    • L’on peut dire que Lourdes est tout l’opposé de La Salette : le panorama y est magnifique, les parages s’éploient dans des verdures, les monts apprivoisés aisément s’abordent […] — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  4. (Au pluriel) Alentours, voisinage, endroit où l’on est.
    • Quinette trouva préférable de ne pas faire, rue Saint-Antoine, un chemin si long et si ostensible. Il surgirait de terre à la station Saint-Paul, dans les parages mêmes du rendez-vous. — (Romains, Hommes bonne volonté, 1932)
    • Mais c’est ne voir que l’exception, la fleur monstrueuse, et même alors regardez au fond de ceux qu’elle emporte dans les parages du génie… — (Aragon, Aurélien, 1944)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parage parages
\pa.ʁaʒ\

parage \pa.ʁaʒ\ masculin

  1. Action de parer, de préparer.
  2. (Cuisine) Action d’enlever des parties non comestibles ou de tout ce qui pourrait nuire à la présentation d’un plat.
    • […] le filetage, le désarêtage, le parage et l’emballage du poisson.
  3. (Boucherie) Action de préparer la viande pour la vente au détail.
    • Actuellement, on s’oriente, progressivement, vers un parage type Parme qui consiste à enlever la majeure partie du coxal ; seule la partie postérieure de l’os est laissée en place afin de faciliter la tenue des muscles (grosse noix et sous-noix). — (enilv.rhone-alpes.chambagri.fr)
  4. (Médecine) Nettoyage d’une plaie pour une cicatrisation optimale.
    • […] pour permettre un parage et une suture de bonne qualité.
  5. (Marine) Action de polir les bois de la membrure d'un navire.
  6. (Technique) Aplatissage de la surface d'un drap de laine, fait en orientant tout les brins dans le même sens.
  7. (Viticulture) Façon donnée à la vigne en fin d'automne, et qui consiste en un labour.
  8. (Technique) Grattage des bavures après le démoulage d'une pièce, ébarbage.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France : écouter « parage [pa.ʁaʒ] »
  • France (Toulouse) : écouter « parage »

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

parage \Prononciation ?\ masculin

  1. Parage (lignée).

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • parage dans le Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes