paranoïer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De paranoïa.

Verbe [modifier]

paranoïer \pa.ʁa.nɔ.je\ 1er groupe (conjugaison) intransitif ou transitif

  1. (Familier) (Rare) Être paranoïaque, faire de la paranoïa.
    • Il est pas bien non plus, il faisait la même chose avec sa femme là. Il paranoïait au bout. I la frappait toute ça (Vanessa, 17 ans). (Mylène Fernet, Amour, violence et adolescence, 2005)
    • Dans le causalisme, celui qui a été baptisé « psychotique » a sa tâche de psychotique à mener, sa tâche de délirant à délirer, sa tâche de paranoïaque à « paranoïer »... (Claude Olievenstein et Carlos Parada, Comme un ange cannibale: drogue, adolescents, société, 2002)
    • Il croit que Nicolaï est un agent secret. Il paranoïe à fond. (Valérie Goma En attendant l’été, 1998)
    • Nous paranoïons tout l’après-midi sur un sable qui s’est obscurci soudain... La plage est noir corbeau. (Marc-Édouart Nabe, Inch’Allah, 1996)
    • A moins que ce ne soit l'effet d'un joint qui le fait paranoïer et qui le fait paraître comme au bord d'un coma éthylique. (Ipota Bembela Tedanga, Une tranche du Kaolin pour la paix, 2011)
    • Et là, je me suis mis à paranoïer sur le fait que la vie c'était ça. (Rose Dufour, Je vous salue..., 2005)
  2. (Transitif) Considérer de façon paranoïaque.
    • Puisque nous paranoïons la maladie du légionnaire, la salmonellose, la grippe aviaire et les poils de chats, nous allons procéder grâce à un instrument spécial d'une technologie de pointe : Le «gugusse pour éffouérer les boulettes de steak haché»!!! (attention, ça s'écrit réellement «éffoirer» mais ça se prononce «éffouérer»!) (site poeleaunez.canalblog.com/archives/2005/11/05/index.html)

Traductions[modifier]

Traductions manquantes. (Ajouter)