paranoïer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De paranoïa.

Verbe [modifier]

paranoïer \pa.ʁa.nɔ.je\ 1er groupe (conjugaison) intransitif ou transitif

  1. (Familier) (Rare) Être paranoïaque, faire de la paranoïa.
    • Il est pas bien non plus, il faisait la même chose avec sa femme là. Il paranoïait au bout. I la frappait toute ça (Vanessa, 17 ans). — (Mylène Fernet, Amour, violence et adolescence, 2005)
    • Dans le causalisme, celui qui a été baptisé « psychotique » a sa tâche de psychotique à mener, sa tâche de délirant à délirer, sa tâche de paranoïaque à « paranoïer »... — (Claude Olievenstein et Carlos Parada, Comme un ange cannibale: drogue, adolescents, société, 2002)
    • Il croit que Nicolaï est un agent secret. Il paranoïe à fond. — (Valérie Goma En attendant l’été, 1998)
    • Nous paranoïons tout l’après-midi sur un sable qui s’est obscurci soudain... La plage est noir corbeau. — (Marc-Édouart Nabe, Inch’Allah, 1996)
    • A moins que ce ne soit l'effet d'un joint qui le fait paranoïer et qui le fait paraître comme au bord d'un coma éthylique. — (Ipota Bembela Tedanga, Une tranche du Kaolin pour la paix, 2011)
    • Et là, je me suis mis à paranoïer sur le fait que la vie c'était ça. — (Rose Dufour, Je vous salue..., 2005)
  2. (Transitif) Considérer de façon paranoïaque.
    • Puisque nous paranoïons la maladie du légionnaire, la salmonellose, la grippe aviaire et les poils de chats, nous allons procéder grâce à un instrument spécial d'une technologie de pointe : Le «gugusse pour éffouérer les boulettes de steak haché»!!! (attention, ça s'écrit réellement «éffoirer» mais ça se prononce «éffouérer»!) — (site poeleaunez.canalblog.com/archives/2005/11/05/index.html)

Traductions[modifier]

Traductions manquantes. (Ajouter)