parlementaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Sens 1) De parlement, avec le suffixe -aire.
(Sens 2) De parlementer, avec le suffixe -aire.

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
parlementaire parlementaires
\paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient au parlement.
    • […], la charte de 1814 avait incorporé définitivement à la tradition nationale le système parlementaire, la législation napoléonienne et l’Église concordataire ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • L’adoption du nouveau traité européen par voie parlementaire et non référendaire est le signe d’une défiance profonde dans le peuple et d’un mépris démocratique par rapport au vote passé. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d'avance; la Gauche décomplexée. - 2008)
  2. Relatif au parlement et à ses membres.
    • — Calvâsse! vraiment? Je croyais que les correspondants parlementaires étaient détendus comme des coqs en pâte. — (Loraine Lagacé, Stratège, Stanké, 1992, vol.1, p.34)
  3. (Histoire) Relatif aux partisans du Parlement en France ou en Angleterre.
    • Les électeurs de la montagne venaient à cheval, […]; ceux de la plaine, et surtout les gens de familles parlementaires, avaient des équipages plus élégans et des laquais en grande livrée. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parlementaire parlementaires
\paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’action de parlementer.
    • Le drapeau, le pavillon parlementaire.

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parlementaire parlementaires
\paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Membre du parlement, ou d'une de ses chambres.
    • Il est excessivement remarquable que le fait d’être déjà vendu n’empêche jamais le parlementaire vivant d’être encore à vendre. C’est un des rares cas commerciaux de cessibilité permanente. — (Boris Vian, Le prix d’un parlementaire, 1953)
    • Ce parlementaire a bien rempli son mandat.
  2. (Histoire) Celui, celle qui, pendant les divisions de l’Angleterre, ou, en France, pendant les troubles de la Fronde, tenaient le parti du parlement.
    • Le parti des parlementaires.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parlementaire parlementaires
\paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\

parlementaire \paʁ.lə.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Personne que des belligérants envoient les uns aux autres pour porter des propositions, ou pour y répondre.
    • Le 5 février, les deux parlementaires apportent une copie authentique du traité conclu entre la France et l’Allemagne pour fixer les conditions de l’armistice. — (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), Bloud & Barral, 1883, page 439)
    • Il y avait, je m’en souviens, une situation superbe dans ce siège de Gênes. On n’avait plus de vivres, on mourait de faim, lorsqu’un parlementaire était introduit. Ce devait être le traître de la chose, rôle qui était invariablement confié au fameux Jenneval.
      « Capitulez, disait l’Autrichien. Nous savons que vous êtes à bout de ressources. »
      Mais Masséna protestait :
      « Vous vous trompez. Nous ne manquons de rien. Qui est-ce qui a faim, ici ? »
      Et, s’adressant à une vieille moustache :
      « Parle franchement, toi. As-tu faim ?
      — Non, mon général, » répondait d’une voix faible le vétéran.
      Et il s’évanouissait, tombant d’inanition.
      — (François Coppée, Souvenirs d’un parisien, A. Lemerre, Paris, 1910, page 45)
    • Et ce fut par cette invariable réponse qu’il accueillit toutes les parlementaires juponnées que, patiente et persévérante, sa femme persistait à lui dépêcher d’heure en heure sous des prétextes, semblait-il, de plus en plus urgents. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Par ellipse) (Militaire) Navire envoyé porter un message à une flotte ou dans un port de la nation avec laquelle on est en guerre.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]