paroisse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin chrétien parochia désignant le territoire d'un ressort ecclésiastique, spécialement celui d'une église épiscopale, un diocèse (employé dans ce sens, concurremment avec dioecesis jusqu'à la fin du XIe siècle. (Ve siècle) En latin chrétien, au pluriel, il a désigné des paroisses, les communautés chrétiennes situées hors de la cité épiscopale ; de là, des églises de campagne. (fin VIIIe siècle) Il désigne le ressort d'une église paroissiale, puis au Moyen Âge l'ensemble des paroissiens.
Le latin parochia est une altération d'une forme antérieure paroecia, transcription du grec ecclésiastique παροίκια, paroikia « séjour dans un pays étranger », puis « communauté, église particulière » (IVe siècle) « diocèse », sous l'influence du latin classique parochus (« régisseur des magistrats en voyage »), emprunt au grec πάροχος, parokhos de παρέχω, parekhô (« fournir, offrir, présenter »).
παροίκια, paroikia dérive de πάροικος paroikos « celui qui habite à côté » désignant les étrangers, ceux qui n'ont pas droit de cité, de παροικεῖν paroikein (« demeurer auprès de, séjourner dans un pays comme étranger »), de οἶκος, oïkos (« maison »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
paroisse paroisses
\pa.ʁwas\

paroisse \pa.ʁwas\ féminin

  1. Division ecclésiastique où s’exerce le ministère d’un curé.
    • Les habitants de la paroisse de Valroufié, chef-lieu de section de la commune de Laroque-des-Arcs, ont formé une demande, reproduite plusieurs fois depuis 1813, pour obtenir que leur territoire soit séparé de cette commune et érigé en commune distincte, comme il était en 1800. — (Addition à la séance du samedi 2 août : Rapport fait par M. de Villeneuve dans le Compte rendu des séances de l'Assemblée nationale législative, tome 16, du 14 juillet au 3 novembre 1851, Paris : typographie Panckoucke, 1951 page 208)
    • Le curé de Melotte était donc encore universellement aimé et respecté : n’était-il pas un des plus vieux du village et des plus anciens de la paroisse ! — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La paroisse compte une trentaine de feux, assez peu de fidèles. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Pour l’élection du député direct, la municipalité […] obtint du Garde des sceaux l’autorisation de réunir indistinctement dans les paroisses tous les membres du tiers, corporés ou non corporés. — (Jean-Louis Masson, Histoire administrative de la Lorraine ; des provinces aux départements et à la région, Paris, F. Lanore, 1982, page 125)
  2. (Par métonymie) Église paroissiale.
    • Le jour où j'ai visité cet établissement, on célébrait la première communion à la paroisse de Vaugirard. Les enfants sortaient de l'église; les rues étaient remplies de petites filles en robes blanches, et de petits garçons avec un ruban au bras ; […]. — (Paul-Gabriel d’Haussonville, L’Enfance à Paris, 1879, Calmann-Lévy, p.147)
  3. (Par métonymie) Communauté des paroissiens.
    • En troisième lieu, viendra la communauté ecclésiastique ou paroisse, avec ses divers officiers et son assemblée, avec les affaires de l’église et celles des pauvres. — (Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • paroisse sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]