parole d’honneur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir parole et honneur.

Locution nominale [modifier le wikicode]

parole d’honneur \pa.ʁɔl·d‿ɔ.nœʁ\ féminin singulier

  1. Promesse, engagement que l’on ne peut rompre sans se déshonorer.
    • Non, non, messieurs, s’écria le baron tiré de son évanouissement par cette menace ; non, pourvu qu’on me laisse aller en voiture, je ne dirai pas un mot, je ne ferai pas une tentative d’évasion, je vous en donne ma parole d'honneur. — (Alexandre Dumas, Gabriel Lambert, ou le Bagnard de l'Opéra, 1844, chap. 16)
    • Mon ami, me dit-il, je ne te demanderai pas ta parole d’honneur pour le secret que je vais te confier... — (Louis Garneray, Mes Pontons, 1850, chap. 2)
    • Ma mère, répliqua Gaston avec une véritable solennité, je vous donnerai des explications nettes et précises, mais pour preuves, il faudra vous contenter de la parole d’honneur d’un homme qui n’a jamais menti. — (Paul Féval, Le Chevalier Ténèbre, 1860, chap. 12)

Traductions[modifier le wikicode]

Locution interjective [modifier le wikicode]

parole d’honneur \pa.ʁɔl·d‿ɔ.nœʁ\

  1. Formule par laquelle on affirme quelque chose fortement ou solennellement. (On dit aussi parfois « ma parole d’honneur ».)

Références[modifier le wikicode]