parsonnier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français parçonier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parsonnier parsonniers
\Prononciation ?\

parsonnier \Prononciation ?\ masculin

  1. Membre d’une communauté agricole au Moyen Âge nommée parsonnerie.
    • Rien n’appartenait à personne, tout appartenait à tous. Si bien que si un parsonnier voulait se retirer après quinze ans de Communauté, il le pouvait, mais les mains nues, seulement avec ses vêtements, qui pourtant étaient communautaires, car on n’osait pas le laisser partir nu. — (Henri Vincenot, Les étoiles de Compostelle, Denoël, p. 31)
    • Sous l'Ancien Régime, la fraresche du Maine et la parsonnerie de l'Anjou désignaient des fonds exploités en commun par plusieurs détenteurs, collectivement responsables des redevances féodales. Ces formes d'exploitation n'avaient d'ailleurs pas complètement disparu au début du XXe siècle ou du moins leur souvenir était encore assez frais : dans la commune du Longeron (Maine-et-Loire), le dictionnaire de Verrier et Onillon indique que les parsonniers « font toute l'exploitation en commun, paient le fermage solidairement et possèdent indivisément le cheptel. Ils partagent seulement les récoltes ». — (Jean-René Trochet, Les campagnes en France et en Europe: outils, techniques et sociétés, du Moyen Âge au XXe siècle, Presses de l'Université Paris-Sorbonne, 2008, p. 178)

Ancien français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

parsonnier \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de parçonier.

Références[modifier le wikicode]