passé simple

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de passé et de simple.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passé simple passés simples
\pa.se sɛ̃pl\

passé simple \pa.se sɛ̃pl\ masculin

  1. (Grammaire) Temps de conjugaison des verbes français essentiellement utilisé à l’écrit pour la narration.
    • Quant au passé simple: je fus, il a été employé dans le sens de j’allai, par des écrivains de toutes les époques, même par ceux dont le style est le plus châtié. On peut citer entre autres: Corneille, La Bruyère, etc., et parmi les modernes: Ch. Nodier, Chateaubriand, Georges Sand, Mérimée, etc. — (Jean Fleury, La grammaire en action: cours raisonné et pratique de langue française, 3e partie : Syntaxe, Paris : chez C. Borrani, 1864, p. 171)
    • Un lecteur m'écrit « La prof de français nous a dit qu'il est inutile d'apprendre à conjuguer le passé simple, car c'est un temps archaïque, aujourd'hui complètement inusité ». — (François Cavanna, « Fessons la prof ! » dans Plus je regarde les hommes, plus j'aime les femmes, éd. Albin Michel, 2005)
    • Cette distinction permet de classer les occurrences en deux grands groupes au sein desquels d'autres subdivisions apparaissent : parmi les passés simples faibles, on distingue les passés simples en a (ex.:chantai, chantas, chanta...), ceux en i (ex.: dormi, dormis, dormi...) et ceux en u (ex.:valui, valus, valu...). — (Laurence Hélix, L'Ancien français en 18 textes et 18 leçons: S'initier à l'ancien français par les textes, éd. Armand Colin, 2014)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]