passade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Passade

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVe siècle) Mot dérivé de passer avec le suffixe -ade.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
passade passades
\pa.sad\

passade \pa.sad\ féminin

  1. (Vieilli) Passage, transport.
    • Il ne reste plus qu'une dernière cérémonie à accomplir : « la passade » du lit. Mariette a choisi le sien, il s’agit de le transporter de chez le menuisier chez elle. — (Joseph de Pesquidoux, Chez nous - Travaux et jeux rustiques, 1921)
  2. Caprice, liaison passagère.
    • — Ah ! Vraiment ? As-tu déjà été infidèle ? Dis ?
      (Signes d’assentiment de Maurice)
      — Plusieurs fois ?
      — Oh ! Des passades… Moins que rien…
      — (François Mauriac, Le Feu sur la terre, 1951)
  3. (Équitation) Course d’un cheval qu’on fait passer et repasser plusieurs fois sur une même longueur de terrain.
    • La passade consiste à mener un cheval au galop sur une ligne droite et à exécuter une demi-volte ou une demi-pirouette ordinaire à chaque extrémité de cette ligne, de manière à la parcourir plusieurs fois de suite, en passant et repassant. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l’écuyer et de l’homme de cheval, Lebègue & Cie / Dumaine, Bruzelles / Paris, 1865, p. 245)
  4. (Natation) Action de passer sur un autre nageur.
    • Il lui donna une passade.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]