passade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XVe siècle) Mot composé de passer et -ade.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passade passades
\pa.sad\

passade \pa.sad\ féminin

  1. (Vieilli) Passage, transport.
    • Il ne reste plus qu'une dernière cérémonie à accomplir : « la passade » du lit. Mariette a choisi le sien, il s’agit de le transporter de chez le menuisier chez elle. (Joseph de Pesquidoux, Chez nous - Travaux et jeux rustiques, 1921)
  2. Caprice, liaison passagère.
    • — Ah ! Vraiment ? As-tu déjà été infidèle ? Dis ?
      (Signes d’assentiment de Maurice)
      — Plusieurs fois ?
      — Oh ! Des passades… Moins que rien…
      (François Mauriac, Le Feu sur la terre, 1951)
  3. (Équitation) Course d’un cheval qu’on fait passer et repasser plusieurs fois sur une même longueur de terrain.
    • La passade consiste à mener un cheval au galop sur une ligne droite et à exécuter une demi-volte ou une demi-pirouette ordinaire à chaque extrémité de cette ligne, de manière à la parcourir plusieurs fois de suite, en passant et repassant. (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l’écuyer et de l’homme de cheval, Lebègue & Cie / Dumaine, Bruzelles / Paris, 1865, p. 245)
  4. (Natation) Action de passer sur un autre nageur.
    • Il lui donna une passade.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]