passage souterrain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de passage « chemin par où on passe », et de souterrain.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
passage souterrain passages souterrains
\pa.saʒ su.tɛ.ʁɛ̃\
Danger ! Empruntez le passage souterrain.

passage souterrain \pa.saʒ su.tɛ.ʁɛ̃\ masculin

  1. Chemin de circulation qui passe en dessous d'une voie de circulation plus importante, afin d'éviter l'intersection des circulations.
    • Dès cette époque, la circulation dans Paris avait pris de telles proportions que des passages souterrains pour les voitures commencèrent à être réalisés pour sauvegarder certains emplacements. C'est ainsi que vers 1930 fut créé à la Porte Dauphine un passage qui subsiste aujourd'hui gardant un aspect peu aimable et d'un caractère purement utilitaire. — (Jean-Claude Daufresne, Louvre & Tuileries: architectures de papier, Éditions Mardaga, 1987, p. 384)
  2. (Spécialement) Passage piétonnier sous une voie principale routière ou ferroviaire.
    • A quoi servait ce passage clouté, cependant indispensable pour gagner le monument fameux, à défaut d'un passage souterrain encore en construction, s'il était, en fait, mortellement dangereux de s'y aventurer ? — (Raymond Lindon, « La voiture d'enfant », dans Quand la justice s'en mêle, Robert Laffont, 1965)
    • Pourtant, l'importance du trafic des trains de voyageurs fera apparaître un défaut majeur : l'absence de passage souterrain. Depuis 1906 et pendant plusieurs années, on réclamait avec insistance son établissement, d'autant plus que ce type de construction avait déjà été réalisé dans d'autres gares de moindre importance de la région. — (David Limare, « Petit voyage dans l’histoire d'une grande gare », dans Sous le regard de l'homme de bronze, sous la direction de Jacqueline Bayon, Centre interdisciplinaire d'études et de recherche sur les structures régionales/Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2000, p. 74)
    • Mais, à pied, le chemin le plus rapide l'obligeait à traverser le parc et à prendre le passage souterrain. Normalement, Nin évitait le passage souterrain comme la peste. Mais, aujourd'hui, elle allait tenter le coup. — (Caro King, Les sept sorciers, Éditions Prisma, 2013)

Traductions[modifier le wikicode]