passer au fil de l’épée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) → voir passer, fil et épée

Locution verbale [modifier le wikicode]

passer au fil de l’épée \pa.se.ʁ‿o fil də l‿e.pe\ ou \pa.se o-\ (se conjugue → voir la conjugaison de passer)

  1. Tuer par décapitation avec une épée.
  2. Tuer en transperçant avec une épée.
    • Du reste la mort elle-même était aseptisée: on tombait les bras en croix, avec un petit trou rond sous le sein gauche ou, si le fusil n'était pas encore inventé, les coupables étaient « passés au fil de l'épée ». J'aimais cette jolie tournure: j'imaginais cet éclair droit et blanc, la lame; elle s'enfonçait comme dans du beurre et ressortait par le dos du hors-la-loi, qui s'écroulait sans perdre une goutte de sang. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, I)
  3. (Par extension) Tuer. Note : le plus souvent en parlant d’un grand nombre de personnes.
    • La garnison fut passée au fil de l’épée.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « passer au fil de l’épée [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « passer au fil de l’épée [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « passer au fil de l’épée [Prononciation ?] »