passer un sapin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de passer et de sapin.
(milieu XXe siècle) L’expression « se faire passer un sapin », qui signifie « se faire avoir », tire son origine du sapin baumier. Celui-ci, qu’on utilise comme sapin de Noël, a une très faible valeur marchande. Lorsqu’on achète du bois de construction (typiquement des espèces plus nobles comme le pin ou l’épinette), on ne souhaite pas se retrouver avec quelques planches de sapin, d’où l’expression. Le bois de sapin a tendance à se fissurer en séchant, d’où sa faible valeur. C’est avec les années 1970 que l’expression devient commune.

Locution verbale [modifier le wikicode]

passer un sapin \pɑ.se.ʁ‿œ̃ sa.pɛ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de passer)

  1. (Québec) Escroquer, tromper.
    • Il y a aussi Jacques Cartier, à qui les Indiens, en plus de lui passer de l’épinette pour guérir ses gens du scorbut en ont profité pour lui « passer un sapin » comme on dit communément, et ce lorsqu’il écrit : sur le Saguenay : Ils « nous ont fait entendre que les gens sont vestus et habilléz comme nous, & de drap è qu’il y a force villes & bonnes gens et qu’ils ont grande quantité d’or & cuyvre rouge. » — (Thomas Edmond Giroux, Le Jour de l’Indien, 1954)
    • Là, aujourd’hui, je me lève debout puis je dis à mes citoyens : Ce n’est pas vrai qu’on va s’en faire passer une comme ça. Le sapin, il est trop gros. Nous, chez nous, on a une expression: On se fait passer un sapin. Alors, c’est ça qu’on est en train de se faire faire, de se faire passer un sapin. Et, nous, là, comme parlementaires, on n’a pas le droit d’entériner ça, on n’a pas le droit d’accepter ça, il faut absolument qu’on se batte. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission permanente des transports et de l’environnement, 11 juin 2004)
    • Dans les deux cas, on a eu l’impression de se faire passer un sapin : des artistes payés le gros prix s’amènent avec des shows sans âme, livrés sur le pilote automatique. — (La Presse, 31 décembre 2009)

Notes[modifier le wikicode]

Souvent utilisé en forme passive : se faire passer un sapin.

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir arnaquer

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • sentir le sapin : être proche de sa mort (car les cercueils étaient surtout faits en bois de sapin)