passim

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin passim.

Adverbe [modifier le wikicode]

passim \pa.sim\

  1. (Latin employé parfois en français avec la même signification) çà et là, en différents endroits.
    • Les autres convives européens ou asiatiques sont installés passim, avec l’évidente intention de faire honneur à ce repas. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Je mordais ton ventre et ton torse gibbeux et passim... (Gérard Ansaloni, Les dix rouleaux de Touenhouang, Éditions La p'tite Hélène, 2018).

Références[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du supin passum de pandere « étendre, déployer » avec le suffixe -im.

Adverbe [modifier le wikicode]

passim \pa.sim\

  1. çà et là, en différents endroits.
    • ERCAVICA. Quo loco hodie Santaver. Imperatorii tantum, Augusti, Tiberii, Caligulae. Epigraphe: ERCAVICA. tantum, iatra quemara. MVN. ERCAVICA plerumque Scriptores veteres campassim dixerunt Ergavicam. — (Joseph Hilarius von Eckhel, Doctrina numorum veterum, page 50)

Références[modifier le wikicode]