pecco

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Pecco

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

L'origine du mot est obscure[1]. On le retrouve[1] en ombrien sous la forme pecetom (qui correspond à peccatum), ce qui peut faire croire que le redoublement du \c\ est secondaire, comme dans buccina.
  1. On[2] l’apparente au sanscrit pāpa, pāpaka (« mauvais ») ; mais, il relève plutôt du radical indo-européen commun *pik-[2] (« être en colère ») qui est dans piget (« déplaire, dégouter, affliger »), pic-tus (« taché [i.e. entaché au sens religieux] »). Le sens concret appliqué au vin (voir exemple ci-dessous) correspond à celui du grec ancien πικρός, pikros (« amer »), à piquette en français. Comparer avec le sens religieux pris par пькълъ, pĭkŭlŭ (« poix, poisse », « enfer ») dans les langues slaves, lui-même apparenté à pix, picis (« poix »).
  2. Il est pour *ped-co[3] apparenté à pes, pedis (« pied »), pedico (« piéger »), ici avec le sens de « faire un faux pas, un pas de travers » ; voir le slavon пасти, pasti (« tomber »).

Verbe [modifier le wikicode]

pecco, infinitif : peccāre, parfait : peccāvi, supin : peccātum \Prononciation ?\ transitif et intransitif (conjugaison)

  1. Pécher, commettre une erreur, commettre une faute contre quelqu’un, faire mal, faillir.
    • Peccare est tamquam transilire lineas. — (Cicéron, Par. 3, 1, 20)
      Pécher c’est, en quelque sorte, dépasser les bornes [franchir la ligne jaune].
    • Peccare multa, commettre beaucoup de fautes.
  2. Être fautif, être défectueux.
    • vina peccatura, vins sur le point de se gâter (sur le point de tourner).
  3. Se tromper, faire un lapsus.
    • si unam peccavisses syllabam — (Plaute, Bacch. 3, 3, 29)
      Si tu te trompe d’une syllabe.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « pecco », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  3. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage