peignée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De peigner.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
peignée peignées
\pe.ɲe\

peignée \pe.ɲe\ féminin

  1. (Familier) Correction administrée avec une certaine rudesse.
    • Il a reçu une sérieuse peignée.
    • Les autres avaient pu croire, un moment, que les deux apprentis caïds s’étaient flanqué la peignée et que Micou avait eu le dessous ; mais Perrot lui-même avait remis les choses au point. — (Jean Amila, Les Loups dans la bergerie, Gallimard, Paris,1959)
    • Voilà ce chétif pas plus gros que le frère à Chaunard qui se lance sur Ralf, Soupault Ralf, un costaud alors lui le Ralf, un musclé, une membrure terrible lui alors, et bagarreur et en terrible ressort, pas haut comme stature, mais bulldog, que la peignée c’est son délire ! — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Version A de « Féérie pour une autre fois », Gallimard, Paris, 1993)
  2. (Arts) Quantité de matière textile que l’ouvrier met sur le peigne.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe peigner
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
peignée

peignée \pe.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de peigner.

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]