peine perdue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot composé de peine et de perdu.

Locution adjectivale [modifier le wikicode]

peine perdue \pɛn pɛʁ.dy\ féminin

  1. Qui est vain, inutile.
    • Sais-tu que cela est triste et prouverait à des âmes chancelantes que la vertu est peine perdue ici-bas? — (George Sand, Lettres d'un voyageur, Bruxelles : chez Meline, Cans & Cie, 1838, vol. 1, p. 85)
    • Scruter l'azur, afin d'y dégoter la moindre nébulosité: peine perdue. Dans un ciel immaculé, règne en maître un soleil implacable. — (Henri Grimm, Des vertes et des pas mûres, Lulu.com, 2008, p. 65)
    • J’espère un miracle pour que la robe jaune soleil passe inaperçue, mais c’est peine perdue. — (Florence Emptaz, Fête des mères, 2009)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]