pemp

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton pemp[1] lui-même issu du vieux breton pemp[2]. À comparer au cornique pymp, au gallois pump, au vieux gallois pimp, au gaulois *pempe dans πεμπέ-δουλα « quintefeuille », au vieil irlandais cóic, etc. : soit donc un celtique *qenqe équivalent au latin quinque tous les deux altérés pour un indo-européen *penqe, que l’on retrouve dans le sanskrit पञ्च, pañca, le grec πέντε, pénte, le gothique fimf (l’anglo-saxon fīf ayant donné l’anglais five et l’allemand fünf), le lituanien penkì, etc[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

pemp \ˈpɛmp\ ou \ˈpɛ̃mp\ masculin

  1. Le numéro cinq.

Adjectif numéral [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté pemp
Adoucissante bemp
Spirante femp

pemp \ˈpɛmp\ ou \ˈpɛ̃mp\

  1. Cinq.
    • Seder a oa evel pemp gwenneg. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Première partie - Le langage figuré, 2ème ed. revue et augmentée 1970, page 26)
      Il était gai comme cinq sous (gai comme un pinson).

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Précédé
de pevar masculin
peder féminin
Cardinaux en breton Suivi
de c'hwec'h