pendulaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) (Adjectif) dérivé de pendule avec le suffixe -aire.
(Date à préciser) (Nom commun) Substantivation de l’adjectif, à rapprocher de l’allemand Pendler.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pendulaire pendulaires
\pɑ̃.dy.lɛʁ\

pendulaire \pɑ̃.dy.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui se rapporte au pendule, affecté d’un mouvement oscillatoire.
    • L’éclairage, toujours le même, était mesuré avant chaque séance, de façon à ce que nulle saute d’exposition ne vienne jamais altérer la pureté pendulaire de l’expérience en cours. (Jean Vautrin, Le Voyage immobile (de Kléber Bourguignault), dans le recueil Baby Boom, 1985, p. 125)
    • Mouvement pendulaire.
  2. (Technique) Qui oscille sur son axe.
    • Le train pendulaire est conçu pour s’incliner dans les courbes de manière à compenser la force centrifuge et maintenir le confort des voyageurs.
  3. Qui fait un va-et-vient régulier.
    1. (En particulier) Qui se déplace quotidiennement entre le centre et la périphérie urbaine.
      • La migration pendulaire est un phénomène caractéristique des métropoles et de leurs zones péri-urbaines dû à l’étalement urbain et de la division spatiale des activités, notamment par le zonage.
      • Le convoi a déraillé entre Laces et Castelbello, une ligne utilisée par les étudiants et les travailleurs pendulaires. (20minutes.fr)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pendulaire pendulaires
\pɑ̃.dy.lɛʁ\

pendulaire \pɑ̃.dy.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui fait régulièrement la navette au moyen d’un transport public ou d’un véhicule privé, de son habitation à son lieu de travail au sens strict, ou à son lieu d’étude et d’autres activités au sens large.
    • Il est l’un des innombrables «pendulaires» qui, chaque jour en France, sont contraints de faire l’aller-retour à la capitale pour rejoindre leur travail, suivant le mouvement brownien de l’instrument auquel ils doivent leur surnom dans le jargon ferroviaire. (« 6 h 08, le stress des pendulaires », Libération.fr, 24 mars 2011)
    • Les pendulaires en provenance du Valais et du Chablais ont subi d’importants retards ce matin entre 7 heures 30 et 9 heures 30, en raison d’un accident de personne survenu à Epesses. (« Trafic ferroviaire entre Vevey–Lausanne perturbé en raison d’un accident de personne », CFF.ch, communiqué de presse, 5 janvier 2010)
    • Des dizaines de milliers de pendulaires, Français, Vaudois et nouveaux «expats» genevois logés en terres voisines, se déversent chaque matin sur la Ville. (« Pour mettre fin au calvaire du pendulaire », Tribune de Genève, <tdg.ch>, 13 novembre 2007)
    • On peut, en effet, concevoir plusieurs catégories de pendulaires : quotidiens, semainiers, saisonniers ; on peut même y ajouter les possesseurs de résidences secondaires. (Georges Chabot, « Migrations alternantes ou mouvements pendulaires dans les pays nordiques », dans Annales de Géographie, 1973, volume 82, n° 451, pp. 351-356)
  2. ULM pendulaire, type d’ULM.

Synonymes[modifier]

personne qui fait la navette

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

personne qui fait la navette

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]