perçoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe percer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
perçoir perçoirs
\pɛʁ.swaʁ\

perçoir \pɛʁ.swaʁ\ masculin

  1. Outil comportant une pointe perforante et servant à percer (en particulier en parlant de pierres taillées).
    • Le perçoir à pompe est également un des principaux outils utilisés dans l’industrie traditionnelle d’Océanie. La pointe perforante peut être constituée d’un éclat de basalte, de coquillage ou d’une dent de requin. Celle-ci est fixée à l’extrémité d’une baguette de bois pourvue d’un volant discoïdal en bois ou en basalte, ou de noix de coco. La rotation du foret est obtenue par un mouvement de bas en haut d’une tige de bois munie à ses extrémités de liens qui sont reliés au sommet de la tige principale. Le mouvement de va et vient génère un enroulement-déroulement des liens sur la tige principale. Les utilisations les plus remarquables du perçoir sont la fabrication des hameçons en nacre (évidage de la partie centrale) et des planches de pirogues (perforations du pourtour) destinées à être assemblées par des liens en bourres de coco tressées.
    • Perçoir 4 mm (pour marteau): Perçoir pour faire des trous de 4 mm de diamètre pour la pose d’œillets. S'utilise avec un marteau (non fourni).
      Perçoir avec enclume (pour presse): Pour presse manuelle de pose. À visser sur l’appareil pour percer le tissu avant la pose de l’œillet de 4 mm.

Notes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]