perce-neige

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Perceneige

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de perce (→ voir percer) et neige.

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
perce-neige perce-neiges
\pɛʁs.nɛʒ\
ou \pɛʁ.sə.nɛʒ\
(orthographe traditionnelle)
Invariable
perce-neige
\pɛʁs.nɛʒ\
ou \pɛʁ.sə.nɛʒ\
Galanthus nivalis

perce-neige \pɛʁs.nɛʒ\ ou \pɛʁ.sə.nɛʒ\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Une des petites plantes bulbeuses de la famille des amaryllidacées à fleurs blanches, ainsi nommée parce qu’elle fleurit en hiver.
    • Les jours rallongeaient pourtant et au mois de février, dans le petit bois de la combe, les perce-neiges étant fleuries. — (Christiane Gallois, La Clairière aux genêts, De Borée, 2006)
    • Il se renseignait auprès d'eux sur le jardinage mais ils attirèrent d'abord son attention sur des claudinettes, sorte de perce-neige, puis des pas-d'âne d'un jaune éclatant. — (André Dhôtel, Bonne nuit Barbara, éd. Gallimard,, 1978, p. 92)
    • lorsque, pour la première fois, la neige se mit à fondre (…) les perce-neige, ça et là, firent leur apparition par petits groupes. — (La Plume, 1903)
    • L’observateur rapporte qu'une paysanne ayant vendu des oignons de perce-neige en guise de ciboulette, toutes les personnes qui en mangèrent furent surprises de vomissement, qui n'eurent aucunes suites fâcheuses. — (Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, Neufchâtel : Samuel Faulche, 1765, vol.12, page 326)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]