perchoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir percher

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
perchoir perchoirs
\pɛʁ.ʃwaʁ\

perchoir \pɛʁ.ʃwaʁ\ masculin

  1. Bâton ou l’ensemble des bâtons où l’on fait percher les oiseaux.
    • Sur des perchoirs scellés dans la muraille étaient deux ou trois faucons de choix et une petite pie-grièche avec laquelle Charles IX s’amusait à voler les petits oiseaux dans le jardin du Louvre […] (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VI)
  2. (Par extension) (Familier) Lieu où quelqu’un se penche.
    • Exposé sur le balcon, il faisait de son perchoir une tribune où il tenait, du matin jusqu’au soir, des discours interminables. (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • Une soirée a suffit pour les faire dégringoler du trépied, ou plutôt du perchoir, d’où ils rendaient leurs oracles —dans quel baragouin, dieux du ciel ! (Anatole Claveau, « Les Snobs », dans Sermons laïques, Paul Ollendorff, Paris, 1898, 3e éd., p. 39)
  3. (Familier) (France) Siège du président de l’Assemblée nationale en France.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]