perdre la face

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Siècle à préciser) → voir face

Locution verbale[modifier]

perdre la face \pɛʁ.dʁə la fas\ ou \pɛʁdʁ la fas\ (se conjugue, voir la conjugaison de perdre)

  1. (Figuré) Se trouver dans une situation humiliante où son ignorance ou sa faiblesse est exposée ; être atteint par une attaque visant l’humiliation.
    • Doit-il seulement, comme l’Ariégeois, trouver le biais pour rompre le fer sans trop perdre la face ? L’Anglais est le plus fort. Le 31 au soir, de Gaulle ordonne le cessez-le-feu. (Pierre Montagnon, La grande histoire de la seconde guerre mondiale (mai 1945-septembre 1945), Pygmalion, 1995, p. 77)
    • Le très subtil écrivain, Amélie Nothomb, a raconté avec beaucoup de finesse la stratégie des rapports avec ses chefs, dans une entreprise où elle avait été embauchée au Japon : l’essentiel était que, dans n’importe quelle situation, l’interlocuteur ne perde jamais la face. (Saladin, Jean-Christophe, Mieux parler en public, Vuibert, Paris, 2004)
    • s’il a réussi à subir tant d’attaques, tant de calomnies, tant de menaces sans jamais perdre espoir, sans jamais perdre la face, j’ai le devoir de résister aux critiques les plus vives, aux coups imprévus. (L’Express, 5 avril 2004)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]