pernicieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1314) Du latin perniciosus, qui vient de pernicies, « ruine », qui vient lui-même de perneco ou de per et nex, necis, « mort violente ».

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin pernicieux
\pɛʁ.ni.sjø\
Féminin pernicieuse
\pɛʁ.ni.sjøz\
pernicieuses
\pɛʁ.ni.sjøz\

pernicieux \pɛʁ.ni.sjø\

  1. Qui est mauvais, dangereux, nuisible, préjudiciable, le plus souvent d’un point de vue moral ou social.
    • La gloire : qu’y a-t-il pour le chrétien de plus pernicieux et de plus mortel ? Quel appât plus dangereux ? Quelle fumée plus capable de faire tourner les meilleures têtes? — (Bossuet, Oraison funèbre d’Henriette d'Angleterre, 1670)
    • Nous serions alors préoccupés par les inégalités, que beaucoup jugent pernicieuses, plutôt que par la pauvreté absolue, que ces mêmes personnes et beaucoup d’autres jugent plus pernicieuse encore. — (A. S. Bhalla, Mondialisation, croissance et marginalisation, page 46, IDRC-CRDI, 1998)
    • Jetez cet animal traître et pernicieux. — (La Fontaine, Le Berger et le Roi)
    • Jeune fille, dit-il enfin, si la compassion que je ressens pour toi est produite par quelque artifice de ton art pernicieux, ta faute est grande. — (Walter Scott, Ivanhoéch. XXXVIII, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Spécialement) (Médecine) Se dit d’une maladie dont l’évolution conduit presque toujours à la mort du malade.
    • Anémie pernicieuse.
    • Fièvre pernicieuse.
    • Le pays de Bray, écrit textuellement Cauchois, « se dessèche par anémie pernicieuse, c’est-à-dire par le suicide lent d’une sous-natalité systématique ». Mais n’est-ce point là un verdict très sévère ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]