petit-fils

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle)[1] Composé de petit et de fils[1][2] ; en ancien-français, on disait neveu[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
petit-fils petits-fils
\pə.ti.fis\

petit-fils \pə.ti.fis\ masculin (équivalent féminin : petite-fille)

  1. Fils du fils ou de la fille d’une personne.
    • Il mourut l’année d’après, léguant à son petit-fils John, mineur, sa pairie qui, du reste, devait s’éteindre en 1768. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
    • Ce n’étaient pas proprement les neveux de l’empereur, mais ses petits-neveux, petits-fils de sa sœur Domitilla, et fils de Flavia Domitilla et de Flavius Clémens. — (Pierre Bergeron, Histoire analytique et critique de la littérature romaine, 1840)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Ile-de-France) : écouter « petit-fils [pə.ti.fis] »
  • France (Toulouse) : écouter « petit-fils [pə.ti.fis] »

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b « petit-fils », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage
  2. a et b « petit-fils », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage