peuf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin pulvis (« poussière »).[1]
(Nom 4) De frappe, par verlan puis aphérèse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
peuf peufs
\pœf\

peuf \pœf\ féminin

  1. Poussière (dans la région savoyarde et les Alpes suisses).
    • Ça ne se voyait pas tout de suite, parce que la peuf, quand on passe l’aspiro, elle se soulève et reste un moment en suspens avant de se redéposer. — (Mikhaïl Wadimovitch Ramseier, Pulpa negra, page 38, Lulu.com, 2008)
  2. (Par extension) Neige poudreuse, poudreuse (utilisé notamment dans le contexte des sports de glisse).
    • On se laisse glisser dans la peuf ou sur la neige de printemps dégelée à souhait en surface. — (Emmanuel Cauchy, Les Chroniques du Docteur Vertical : Frisson fatal, Glénat, 2011)
    • Même qu’on vous a concocté un instrument pour savoir l’état de la neige, ouvrez les yeux ! C’est le « peufomètre », instrument radical dérivé du pifomètre, qui vous dira si c’est de la peuf que vous allez rider. — (Fred Chafaa, Brèves de montagne, Atramenta, 2015)
  3. (Savoie) (Suisse) Poussière.
  4. (Suisse) Brouillard.
  5. (Argot) Catégorie supérieure de résine de cannabis.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • 1921 - Docteur Jean Roux [éd.]. L’argot du soldat romand. 1914–1918. Société suisse des Traditions populaires. Cahiers de Folk-Lore Romand, no 1, Librairie Centrale de Bâle, Gérard & Cie, 1921. Brochure, couverture ill., 23×14 cm, 32 p. (Source : gb)