phénomène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin phaenomenon, emprunté au grec φαινόμενον, phainomenon (« apparence »).
Dérivé du grec ancien φαίνω (« apparaître »). [1]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
phénomène phénomènes
\fe.nɔ.mɛn\

phénomène \fe.nɔ.mɛn\ masculin

  1. (Génériquement) Fait observable remarquable ou extraordinaire.
    • Nous sommes si éloignés de connaître tous les agens [sic] de la nature, et leurs divers modes d’action ; qu’il ne serait pas philosophique de nier les phénomènes, uniquement parce qu’ils sont inexplicables dans l’état actuel de nos connaissances. — (Pierre-Simon de Laplace, Essai philosophique sur les probabilités, Mme Ve Courcier, Paris, 1814 (2e édition))
    • Je cherchai donc à me représenter la dualité onde-corpuscule par une image spatiale où le corpuscule serait le centre d’un phénomène ondulatoire étendu. — (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l’Académie des Sciences du 25 avril 1953)
    • Au cœur du modèle néolibéral, le libre-échange sans précaution a accru le phénomène des délocalisations. — (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))
    • Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam), à l'origine associé seulement au courrier électronique, pénètre aujourd'hui la blogosphère. — (Perspectives des technologies de l'information de l'OCDE 2006, p.308)
    • Les plus importants phénomènes de la météorologie revêtent la forme cyclonique. — (Hervé Faye, ib. t. LXXVI, page 510, cité par Littré)
  2. (Philosophie) Objet tel qu’il est perçu par un sujet conscient.
    • C’est un phénomène remarquable que la grande liberté d’esprit qui a pu coexister en France avec la plus grande soumission politique, et rien n’est pourtant plus explicable. — (Émile Montégut,Du génie français dans La Revue des deux mondes‎, tome 9, 1857, p. 141)
  3. (Figuré) Chose qui surprend par sa nouveauté ou par sa rareté.
    • Ce grand événement est un phénomène auquel on ne devait pas s’attendre.
    • C’est un phénomène que de vous voir ici.
    • Un chien aussi énorme est un phénomène.
  4. (Familier) Personne qui surprend par ses actions, par ses vertus, par son talent, etc.
    • C’est un phénomène qu’un enfant aussi instruit.
  5. Curiosité que l’on exhibe dans les foires.
    • Une galerie de phénomènes.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]