phalène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1568) Emprunt savant au grec ancien φάλαινα, phalaina (« phalène, papillon de nuit ») → voir falena en italien.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
phalène phalènes
\fa.lɛn\
Accouplement chez la phalène brumeuse.

phalène \fa.lɛn\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Zoologie) Grand lépidoptère, papillon de nuit de la famille des géométridés (Geometridae) aux antennes pectinées, dont les ailes un peu larges sont décorées et dont la chenille est très nuisible.
    • Phalène errante, velue.
    • La chenille de la phalène.
    • Le titi est au gamin ce que la phalène est à la larve. — (Victor Hugo, Les Misérables, t.1, 1862, p.687)
    • L’aile d’un phalène grésille sur la flamme de la lampe et l’éteint presque. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 63.)
    • Le phalène nocturne vole, ailé d’amour, vers l’ampoule électrique — (Michel Tournier, Le Roi des aulnes, 1970)
    • Elle lui soufflait aux narines une haleine de rhum et bitter et, perchée sur lui, oscillant telle une phalène ivre, le manipulait comme un jouet. — (Ray Bradbury, Meurtres en douceur, traduit par Hélène Collon, dans Meurtres en douceur et autres nouvelles, page 49, 1997, Denoël)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

  • Phalène

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • phalène sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]