philistin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Philistin

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1852) L’antonomase de Philistin est un calque de l’allemand Philister (« nom donné par les étudiants, en Allemagne, aux bourgeois ») [1].

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin philistin
\fi.lis.tɛ̃\
philistins
\fi.lis.tɛ̃\
Féminin philistine
\fi.lis.tin\
philistines
\fi.lis.tin\

philistin \fi.lis.tɛ̃\

  1. Relatif aux Philistins.
    • La poterie philistine se caractérise par une influence mycénienne prédominante.
  2. (Par extension) Qualifie une personne, un comportement ignorant, fat, béotien
    • Une chose est sûre: la France est profondément philistine, petite bourgeoise, aimant savoir jusqu'où elle peut aller dans la haine de soi. Les philistins, c'est à dire les gens fermés aux arts, à la culture et à la nouveauté du monde. (Christophe Ono-dit-Bio (Interview de Peter Sloterdijk) - L'apparition Macron – Journal Le Point, Le Postillon-page 92, n° 2329 27 avril 2017)

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
philistin philistins
\fi.lis.tɛ̃\

philistin \fi.lis.tɛ̃\ masculin

  1. Personne qui a peu de goût pour les arts et la littérature.
    • Ce n’est pas sa rhétorique qui en fait un philistin de la pensée, c’est sa pensée elle-même.
  2. (Par extension) Ignorant, fat, béotien.
    • Les philistins, c'est à dire les gens fermés aux arts, à la culture et à la nouveauté du monde. (Christophe Ono-dit-Bio (Interview de Peter Sloterdijk) - L'apparition Macron – Journal Le Point, Le Postillon-page 92, n° 2329 27 avril 2017)

Traductions[modifier]

Références[modifier]