phosphatine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIXe siècle) D'un nom de marque, inventé par le pharmacien Émile Falières.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
phosphatine phosphatines
\Prononciation ?\

phosphatine \Prononciation ?\ féminin

Publicité pour la Phosphatine Falières, parue dans L'Illustration, en 1918.
  1. Bouillie à base de céréales, enrichie en phosphate de calcium et destinée à l'alimentation des nourrissons.
    • Toutes les fécules qui entrent dans la composition de la phosphatine ont été portées à une température suffisamment élevée pour les stériliser et pour en solubiliser et saccharifier partiellement la molécule amylacée. (Annales de médecine et chirurgie infantiles: Revue pratique internationale, 1905, vol.2, p.828)
    • Je sors ce que j'ai amené dans mes cartons, du lait, de la phosphatine, du riz, de l'huile, du savon... et deux cartons de poulet ! (Blanche Bouity Mafouana, Comme une brûlure sur la peau, Éditions Publibook, 2013, p.54)
    • D'autres ne respiraient plus qu'à peine, vieilles enveloppes affranchies de publicités peintes cinquante ans plus tôt, bandages herniaires et phosphatines fantomatiques. (Jean Echenoz, Les Grandes blondes, Éditions de Minuit, 1995, p.18)
    • Nous allons simplement manger un morceau sur l’herbe : un point c’est tout. Emporte la boîte de phosphatine du petit et un morceau de pain. (Jean Giono, Les Âmes fortes, Gallimard, 1950, Folio p. 268)

Traductions[modifier]