picou

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : pičou, píčou

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (1792)[1] Dè l’ancien français pecol (« pédoncule »), du latin pediculus (« petit pied, pédoncule »).
(Nom commun 2) De piquer, parce que ce chandelier se pique où l’on veut.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

picou \pi.ku\ masculin

  1. (Lyonnais) Pédoncule d’un fruit (généralement d’une cerise).
    • — Je ne suis plus si vigouret. Il y a des jours où j’ai les clavettes qui coincent. Je brandigole sur mes fumerons comme si ce n’était plus que des picous de cerises. — (Marc Josserand, Lugdunum fantaisie, La Taillanderie, 1988, page 66)
  2. (Lyonnais) (Familier) (Désuet) Nez.
    • — Sentez-vous pas c’te chenuse odeur que vous gratouille agriablement le picou, eh ! bein, c’est les bugnes de la rue de l’Aumône qu’embaument jusqu’à la place Bellecour, qu’y gn’a de quoi en ravigoter un mort, quoi ! — (Jean Guignol, Les masques, Le Carillon de Saint-Georges, 25 février 1882, page 2)

Dérivés[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

picou \pi.ku\ masculin

  1. (Marine) (Désuet) Sorte de chandelier.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]