picumne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1825) Du latin scientifique moderne Picumnus, diminutif de Picus ("petit pic, picucule. etc.), et nom scientifique générique donné d'abord par le zoologiste néerlandais Coenraad Jacob Temminck à l'un des trois genres de picumnes au sein de la famille des picidés en 1825. Picumne est le nom vernaculaire qui fut donné également par Temminck aux oiseaux du genre Picumnus, ainsi qu'à deux autres genres de petits pics de la famille des picidés, i.e. Sasia et Nesotictes. Le terme Picumnus origine, quant à lui, de la mythologie romaine et désignait une sorte de divinité domestique personnifiée par un pic vert (Picus viridis).[1] Voici ce qu'en disait François Sabbathier, un littérateur et humaniste français spécialiste de l'antiquité gréco-romaine: Picumnus, frere de Pilumnus. On les honoroit tous deux comme des Dieux. Picumnus avoit inventé l'usage de fumer les terres, d'où il fut surnommé Sterquilinus; & Pilumnus, celui de moudre le bled, c'est pourquoi il étoit particulierement honoré par les meûniers. Nonius Marcellus[2] dit que Pilumnus & Picumnus présidoient aux auspices des mariages, & pour appuyer son opinion il cite un passage de Varron, qui dit que fi l'enfant que venoit de recevoir la sage-femme, avoit l'apparence de vivre Iong-tems, elle le posoit à terre pour conjecturer s'il ieroit d'une taille bien droite, & qu'on dressoit dans les temples des lits pour les dieux Pilumnus & Picumnus, divinités qui présidoient aux mariages.[3]. Picumnus est également à l'origine d'autres diminutifs maintenant désuets, tels picucule, qui servait de nom vernaculaire pour désigner le dendrocolapte au XIXe siècle.[4]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
picumne picumnes
\pi.kymn\
Le picumne de Temminck (Picumnus temminckii) est l'une des 31 espèces existantes de picumnes.

picumne \pi.kymn\ masculin

  1. (Ornithologie) Nom normalisé donné à trois genres de petits pics de la famille des picidés et de l'ordre des piciformes dont ils se distinguent par la queue moins rigide, i.e. moins adaptée à grimper aux arbres (par rapport aux pics), et par leur bec plus court et moins robuste, i.e. moins adapté au tambourinage et au perçage de l'écorce, ce qui explique pourquoi les picumnes préfèrent se nourrir d'insectes dans les arbres en décomposition et nicher dans des cavités abandonnées creusées par des pics, ce qu'ils font surtout dans les forêts d'Amérique du Sud, ainsi qu'en nombres moindres, en Afrique et en Asie (genres Picumnus, Sasia, et Nesotictes).
    • Le picumne à sourcils blancs (Sasia ochracea) est endémique du nord de l'Inde et de l'Asie du Sud-Est.
    • Les picumnes roux (Sasia abnormis) sont principalement des oiseaux de plaines et de collines, qu'on trouve jusqu'à 800 mètres à Sumatra et Bornéo, et même jusqu'à 1300 mètres en Malaisie et en Thaïlande. — (oiseaux.net [1])
    • Les picumnes des Antilles (Nesoctites micromegas) ne peuvent être confondus avec aucune autre espèce de picidé: ils sont plus petits et ne présentent pas les motifs rayés caractéristiques des oiseaux de cette famille. — (oiseaux.net [2])

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Voici seulement quelques uns des noms vernaculaires et scientifiques des picumnes parmi les 27 composant le genre Picumnus:

  • picumne ocellé (Picumnus pygmaeus)
  • picumne ocré (Picumnus limae)
  • picumne olivâtre (Picumnus olivaceus)
  • picumne perlé (Picumnus steindachneri)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • picumne sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. James A. Jolding, Helm's Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher Helm, London, 2010
  2. Lexicographe romain du IVe siècle A.D., auteur d'un lexique, De compendiosa doctrina, ouvrage très estimé pour les fragments d'auteurs antiques grecs et romains qu'il cite et annote savamment.
  3. François Sabbathier (1788) Dictionnaire pour l'intelligence des auteurs classiques, grecs et latins, Delalain l'Aîné, Paris, p. 157
  4. James A. Jolding (2010) op. cit..