pierre fitte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de pierre et du latin ficta (« figée, plantée »).

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pierre fitte pierres fittes
\pjɛʁ.fit\

pierre fitte \pjɛʁ.fit\ féminin

  1. (Vieilli) (Antiquité) Pierre monumentale dressée et fichée dans le sol.
    • Les vestiges du culte primitif et du druidisme sont assez rares, grâce au zèle des chrétiens des premiers siècles, qui renversèrent, brisèrent et enfouirent une multitude de pierres-fittes. — (Alexandre Ducourneau, Histoire nationale des départements de France : Guienne, Paris : chez Marescq & Cie, 1845, p. 3)
    • L'architecture et la statuaire eurent à regretter un grand nombre de chefs-d'œuvre, victimes de ce vandalisme chrétien qui précéda celui des Barbares. Le célèbre saint Martin de Tours ne laissa pas un temple, pas une pierre fitte, pas un chêne, consacré par le druidisme, debout dans son diocèse. — (Jules Zeller, Les Empereurs romains: Caractères et portraits historiques, part. 4 : L'Empire administratif, chap. 6 : Théodose (379-395 ap. J.-C.), Paris : chez Didier & Cie, 2e éd., 1863, p. 536)
    • Près de Baugé se dresse la Pierre du Coq, Non loin de là se dressent d'autres menhirs ou pierres fittes —[…]—. La Pierre fitte de Saint-Martin d'Arcé passe ainsi pour tourner sur soi-même chaque minuit sans que nul, d'ailleurs, ne soit jamais chargé d'expliquer le phénomène. — (René Herval, L'étrange chasse de Clément Borée, dans Au pays d'Anjou, Elbeuf : Éditions Paul Duval, 1933, p. 120)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]