pimper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français pimper (1578), à rapprocher de l’ancien occitan pimpar attesté vers 1200. Le mot est passé à l’anglais pimp puis revenu en français en 2004 avec le sens de personnalisation d’un objet.
Verbe

pimper \pɛ̃.pe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Cligner de façon effrontée (en parlant des yeux)
    • Des poivrots, le coude sur le zinc, riaient au nez des petites avec des yeux fripés et des mâchoires violies par le gros vin. Céline fit bouffer sa jupe et pimpa des prunelles. — (Joris-Karl Huysmans, Les Sœurs Vatard, 1879)

pimper \pɛ̃.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

(Régionalisme) Se vêtir avec recherche, élégance.

  • Les patrons ont fermé et sont partis en auto. Ils étaient pimpés. L’électricien lui aussi s’est mis sur son trente et un et il a pris sa bicyclette. — (Jean Giono, Les Grands Chemins, 1951)

(Familier) Apporter sa touche personnelle à un objet afin de le rendre recherché, soigné, unique.

  • Cet avion a été entièrement pimpé façon Hello Kitty.
  • Cet été, on pimpe sa coiffure et on ose la couleur avec le Color Bug de Kevin Murphy spécialement pensé pour les cheveux. — (journal 20 minutes, numéro daté du 27 juillet au 2 août 2012)
  • Il est allé voir un ami pour pimper sa caisse.

(Familier) se comporter comme un "pimp" (un proxénète).

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]