pintade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du portugais pintada (« [oiseau] peint » ou « fardé »), participe passé du verbe pintar (« peindre »), en raison des caroncules rouges qui ornent sa tête.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pintade pintades
\pɛ̃.tad\

pintade \pɛ̃.tad\ féminin

Une pintade d’élevage. (1)
Une pintade de Numidie.
Une pintade à poitrine blanche.
Une pintade huppée.
Une pintade noire.
Une pintade plumifère.
Une pintade vulturine.
  1. (Ornithologie) Une des espèces d'oiseaux gallinacés, originaire d'Afrique, dont le plumage gris-bleuâtre ou noir est souvent semé de taches blanches plus ou moins arrondies et dont la tête est munie d’une sorte de casque de corne, d'une huppe ou d'une crête.
    • Il existe de nombreuses espèces de pintades: la pintade de Numidie (Numida meleagris) ou pintade commune est à l'origine de la pintade domestique.
    • Les oies, les dindes, les pintades, les pigeons fraternisant en compagnie de trois chats. (Émile Zola, La Faute de l'abbé Mouret, 1875)
  2. (Par métonymie) Chair de cet animal.
    • Sa pintade farcie aux noisettes, pistaches et pain d'épice était une merveille
    • Le rôti chaud était un filet aux truffes, et le rôti froid, une galantine de pintade à la gelée. (Émile Zola, Nana, 1881)
  3. (Figuré) (Familier) Femme sotte et vaniteuse.
    • Michèle est une insupportable pintade.
Note[modifier]
  • Peut être utilisé avec une majuscule (Pintade) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

(simplifié)

Hyponymes[modifier]

(exemples)

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]