piteusement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de piteux, par son féminin piteuse, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

piteusement \pi.tøz.mɑ̃\

  1. (Désuet) De manière à exciter la pitié.
    • Le sénat…. Dont plus de la moitié piteusement étale
      Une indigne curée aux vautours de Pharsale,
      — (Pierre Corneille, Pomp. I, 1.)
    • On ne parle plus ici de la Pologne que fort piteusement ; on dit que tout y est perdu, — (Gui Patin, Lett. t. II, p. 217.)
  2. (Familier) (Par plaisanterie) De manière ridicule, s’emploie pour un chagrin.
    • Nous suivons la lutte avec nos jumelles. Mais elle est courte : les deux taubes, rompant le fer, rentre piteusement dans leurs lignes. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203)
    • La méchante déesse Iris,
      Ayant donc cette forme pris,
      Se mit piteusement à dire
      Ces mots qui ne sont pas pour rire,
      — (Paul Scarron, Virg. V.)
    • « Attends… attends ! s’écria piteusement le docteur. Quel diable d’homme !… Un instant encore !… J’ai les jambes raides… mes articulations ne fonctionnent plus… » — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 53-68)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]