pitonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) De piton.
(Verbe 2) De piton, mot qui désigne en français québécois les boutons d’un appareil électrique ou électronique.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

pitonner \pi.tɔ.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre un piton (clou ou vis).

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

pitonner \pi.tɔ.ne\ (Québec) (Familier) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) (Québec) (Familier) Composer ou écrire sur un clavier.
    • On ne peut pas […] avoir juste une main sur le volant et pitonner en même temps un numéro de téléphone […]. — (Cyberpresse, 5 juillet 2007)
    • C’est-à-dire qu’au lieu de l’écrire à la main il va le pitonner. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission permanente de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation, 16 février 1993)
  2. (Québec) (Familier) (Intransitif) (Spécialement) Jouer avec un appareil électronique ou utiliser un appareil électronique ou informatique.
    • Imaginez si on pouvait juste pitonner et avoir par code postal accès à leur numéro de téléphone à la maison, leur numéro de téléphone au travail, […]. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission permanente des institutions, 12 février 1998)
    • Ils sont peut-être bons à pitonner sur l’Internet puis avec leur iPod, là, mais, quand ils vont arriver à conduire, c’est un autre défi. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission permanente des transports et de l’environnement, 22 mars 2006)
  3. (Québec) (Familier) (Intransitif) (Spécialement) Changer les chaînes de télévision avec sa télécommande.
    • Suffit pourtant de pitonner sur sa télécommande pour tomber tôt où tard sur la série Les belles histoires des pays d’en haut (1956-1970) si souvent reprise, dont le titre s’était déjà affranchi — lueurs dans la Grande Noirceur — du mot « péché ». Parfois, un épisode nous cloue au poste. — (Le Devoir, 16 janvier 2016)

Synonymes[modifier le wikicode]

Sens 1 (sur un ordinateur)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]