plâtrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dénominal de plâtre.

Verbe [modifier le wikicode]

plâtrer \plɑ.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Maçonnerie) Couvrir de plâtre, enduire de plâtre.
    • Plâtrer un plafond.
    • Plâtrer une cloison.
  2. (Agriculture) Répandre du plâtre, du gypse, du sulfate de calcium pour amender un sol.
    • C'est aussi à cette époque où l'on répand le purin sur ces plantes. Il est des cultivateurs qui purinent d'abord, et répandent le plâtre ensuite ; ils assurent que le blé qui vient sur un trèfle ainsi amendé est plus beau que lorsque le trèfle n’a été que plâtré. — (L. Moll, « Travaux de la campagne a exécuter pendant la dernière quinzaine de mars et la première quinzaine d'avril », dans L'Agronome : journal mensuel, Paris : Comité central d'Agriculture française, mars 1833, p. 67)
  3. (Désuet) Clarifier à l’aide de plâtre.
    • Plâtrer du vin.
  4. (Figuré) (Familier) (Ironique) Farder, mettre du blanc, de la poudre avec excès.
    • Cette femme se plâtre.
  5. (Figuré) Couvrir, cacher quelque chose de mauvais sous des apparences qui ne peuvent subsister longtemps.
    • On a plâtré cela du mieux qu’on a pu.
    • Au lieu d’accommoder cette affaire, on n’a fait que la plâtrer.
  6. (Médecine) Immobiliser un membre fracturé.
    • Bras plâtré, mine sombre, petite barbe et cheveux tout bouclés, Ahmet, 31 ans, comparaît pour vol et violences en récidive. — (Dominique Simonnot, « Moi, je dis la vérité aux juges… », Le Canard Enchaîné, 6 septembre 2017, page 5)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]