pleine mer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

pleine mer \plɛn mɛʁ\ féminin (Indénombrable)

  1. (Marine) Haute mer ; mer qui est au delà de l'horizon.
    • La mer était belle […] Nous sortîmes sans peine du Sound et fûmes bientôt en pleine mer. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, La Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
    • Des frégates pourraient au besoin gagner la pleine mer en passait par la passe de Zuydcoote et en suivant les routes qui viennent d’être indiquées. — (John Purdy, Portulan des côtes de la Manche, du canal de Bristol et de la côte sud d’Irlande, traduit par Vincent-Alfred Moulac, Firmin Didot, Paris, 1855, p. 245)
    • […] il y a le nageur intrépide qui, sourd aux appels du maître baigneur, dépasse les limites du bain surveillé, gagne la pleine mer et est emporté par une lame de fond. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. (Marine) Marée haute.
    • Il existe au Havre un phénomène de « tenue du plein », longue étale de pleine mer pendant laquelle le niveau d’eau ne monte plus que très lentement et d’une très faible quantité. — (Annuaire des marées pour l’an 1973, t. I - Ports de France, Service hydrographique de la Marine, 1971)

Traductions[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]