plessimètre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1826) Du grec ancien πλήσσω, plêssô (« frapper ») et -mètre. Inventé par Pierre Adolphe Piorry en 1826.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plessimètre plessimètres
\plɛ.si.mɛtʁ\

plessimètre \plɛ.si.mɛtʁ\ masculin

  1. (Médecine) Appareil conçu pour aider à délimiter les organes internes par percussion.
    • On trouve adapté à la plupart des stéthoscopes un plessimètre constitué par une plaque d'ivoire circulaire, qui se visse sur l'opercule du stéthoscope; telle est la forme que M. Piorry donne aujourd'hui à son plessimètre; elle permet de réunir deux instruments dont le médecin fait un continuel usage. — (« Percussion », dans le Compendium de médecine pratique, ou, Exposé analytique et raisonné des travaux contenus dans les principaux traités de pathologie interne, par Louis-Joseph-Désiré Fleury & Jules-Auguste-Edouard Monneret, Paris : chez Béchet jeune, 1845, vol. 6, p. 346)
    • Le mode d'emploi s'avère des plus simple : « le plessimètre étant bien maintenu avec la main gauche, la pulpe des doigts de la main droite percute, soit avec l'indicateur seulement, tantôt avec les deux premiers doigts, quelquefois même avec trois. Le choc doit être sec, le doigt étant retiré aussitôt, et rapide, pour que les vibrations aient lieu; de préférence, on donnera plusieurs chocs de suite ». Et voilà la percussion définitive, celle que nous pratiquons encore aujourd'hui. — (Comptes rendus du Congrès national des sociétés savantes: Section des sciences, Paris : Bibliothèque nationale, 1963, p. 178)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]