pleurant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe présent de pleurer.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin pleurant
\plœ.ʁɑ̃\

pleurants
\plœ.ʁɑ̃\
Féminin pleurante
\plœ.ʁɑ̃t\
pleurantes
\plœ.ʁɑ̃t\

pleurant

  1. Qui pleure, pleureur.
    • Elle est toujours pleurante.
    • Il regarda avec attendrissement la figure sculptée sur son bâton.
      — Te voilà, lui dit-il, pauvre Humanité, maigre et pleurante, stupide de honte et de misère, telle que t’ont faite tes maîtres, le soldat et le riche.
      — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 111)
    • « Dès qu’il est par terre, la vieille dame, pleurante et indignée, le gronde sévèrement. » — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pleurant pleurants
\plœ.ʁɑ̃\

pleurant \plœ.ʁɑ̃\ masculin

Un Pleurant adossé à une colonne.
  1. Figure de personnage dans une attitude de désolation, adjointe à un tombeau monumental, soit en grande dimension (pour soutenir la dalle funéraire), soit en figurine dans les niches du soubassement du monument.
    • Un pleurant.
    • Il y a sur ce tombeau des pleurants autour du gisant.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe pleurer
Participe Présent pleurant
Passé

pleurant \plœ.ʁɑ̃\

  1. Participe présent de pleurer.
    • Mais, deux semaines plus tard, Raoul, qui s’amusait fort auprès de ce funèbre fantoche, profita d’une ripaille plus complète pour lui arracher des aveux. Le sieur Fameron les bégaya en pleurant, effondré dans sa chambre, agenouillé devant son chapeau haut de forme, auquel il avait l’air de se confesser. — (Maurice Leblanc, La Barre-y-va, chapitre 7)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]