pleutre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1750) Probablement du néerlandais pleute (« chose sans valeur, chiffon ; vaurien ») ; attesté dans les parlers du Nord et du Nord-Est au sens de « lâche, incapable ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pleutre pleutres
\pløtʁ\

pleutre \pløtʁ\ masculin

  1. Homme vil et lâche.
    • Ce pleutre n’a rien fait pour défendre son honneur.
    • Je vais aller à l’hôtel de la rue Dauphine, où ce pleutre voulait m’envoyer assassiner le noble duc… — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. Homme sans caractère, sans courage, sans dignité.
    • Sa conduite en cette affaire a été celle d’un pleutre.
    • Sa femme trouva beau de pétrir cette pâte à sa guise et de la faire lever; elle jura que de ce pleutre elle ferait quelque chose. — (Victor Cherbuliez, L'aventure de Ladislas Bolski, 1869)

Synonymes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pleutre pleutres
\pløtʁ\

pleutre \pløtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Peureux, lâche.

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]