plouc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun) (1880)[1] Du breton plouk dérivé de ploue ; ploum (« rustre ») est attesté en 1882[1].
(Adjectif) Du nom commun.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
plouc ploucs
\pluk\

plouc \pluk\ masculin

  1. (Péjoratif) (Familier) Paysan, campagnard.
    • Dans le film « Fantasia chez les ploucs », Lino Ventura incarne Sagamore Noonan qui vit tranquillement dans une ferme où il distille clandestinement du whisky.
    • Moi, on s’est un peu foutu de ma gueule parce que je suis d’origine bretonne, ça faisait plouc, et plouc, c’est un vrai mot breton qui veut dire paysan. (Henri Texier dans un entretien paru le 9/02/2016 sur Mediapart « Que ma musique serve à faire de la place dans la tête des gens »)
  2. (Injurieux) Péquenaud, rustre, bouseux, cul-terreux
    • Il n’est jamais allé en ville ; c’est un vrai plouc.
  3. (Belgique) Soldat sans grade.
    • J’ai passé mon service militaire comme simple plouc.

Traductions[modifier]

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
plouc ploucs
\pluk\

plouc \pluk\

  1. (Péjoratif) (Familier) Balourd, lourdaud, rustique, rustre.
    • Sa robe fait plouc.
    • Chemise à manches courtes pour un costard : c’est plouc ? (yahoo.com)

Onomatopée[modifier]

Singulier Pluriel
plouc ploucs
\pluk\

plouc \pluk\ masculin

  1. Bruit de la chute d’une goutte de liquide.
    • Plouc !
      Une goutte
      Plouc plouc !
      Deux gouttes
      La pluie arrive
      Rangez calebasses et marmites
      (Peme-Loudy Roddy-Dexter, poème La Pluie va tomber, dans Au bord de la Ngounié, page 19, Neuf jeunes poètes gabonais, 2009, Publibook)

Variantes[modifier]

Références[modifier]

  • Sophie Fournier, Badaboum et autres onomatopées, page 105, 2003, Bonneton.