plouc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun) (1880)[1] Du breton plouk dérivé de ploue ; ploum (« rustre ») est attesté en 1882[1].
(Adjectif) Du nom commun.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plouc ploucs
\pluk\

plouc \pluk\ masculin et féminin identiques (pour une femme, on dit très rarement: plouquesse)

  1. (Péjoratif) (Familier) Paysan, campagnard.
    • Un lieu n'est privilégié que par notre enfance et nous ne devons jamais le quitter si nous voulons qu'à leur tour nos enfants s'y accrochent. Les miens étaient des banlieusards et Soledot, pour eux, un trou hanté par deux cents ploucs. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 216)
    • Dans le film « Fantasia chez les ploucs », Lino Ventura incarne Sagamore Noonan qui vit tranquillement dans une ferme où il distille clandestinement du whisky.
    • Moi, on s’est un peu foutu de ma gueule parce que je suis d’origine bretonne, ça faisait plouc, et plouc, c’est un vrai mot breton qui veut dire paysan. — (Henri Texier dans un entretien paru le 9/02/2016 sur Mediapart « Que ma musique serve à faire de la place dans la tête des gens »)
  2. (Injurieux) Péquenaud, rustre, bouseux, cul-terreux, rustique
    • Il n’est jamais allé en ville ; c’est un vrai plouc.
    • Comment son père avait-il pu croire qu’il pourrait remplacer Antonin par un plouc pareil, un plouc, oui, comme disait Georges lui-même qui fustigeait les ploucs du monde entier et venait, sans le savoir, d’en introduire un dans sa propre maison ? — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • — Émouvant, non, sa naïveté ?
      — C’est un plouc de l’île Maurice…
      — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 64)
    • Beaucoup disaient voir ses défauts et les condamner. Mais ils l’appuyaient tout de même. Pourquoi ? Parce qu’ils sont fâchés et frustrés. (...). C'est simple : ils en ont assez de passer pour des ploucs arriérés et racistes. — (Joseph Facal, Au-dessus du volcan qui gronde, Le Journal de Montréal, 7 novembre 2020)
  3. (Belgique) Soldat sans grade.
    • J’ai passé mon service militaire comme simple plouc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plouc ploucs
\pluk\

plouc \pluk\

  1. (Péjoratif) (Familier) Balourd, lourdaud, rustique, rustre.
    • Sa robe fait plouc.
    • Chemise à manches courtes pour un costard : c’est plouc ? — (yahoo.com)
    • Refusant l’idée plouc et puritaine qu’on ne sorte les couverts d’argent que pour “les grandes occasions”, j’ai inversé les rôles afin d’améliorer l’ordinaire : ne suis-je pas 1 propriétaire ingénieux ? — (Thomas Clerc, Intérieur, Gallimard, Paris, 2013)

Dérivés[modifier le wikicode]

Onomatopée [modifier le wikicode]

plouc \pluk\

  1. Bruit de la chute d’une goutte de liquide.
    • Plouc !
      Une goutte
      Plouc plouc !
      Deux gouttes
      La pluie arrive
      Rangez calebasses et marmites
      — (Peme-Loudy Roddy-Dexter, poème La Pluie va tomber, dans Au bord de la Ngounié, page 19, Neuf jeunes poètes gabonais, 2009, Publibook)

Variantes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Sophie Fournier, Badaboum et autres onomatopées, page 105, 2003, Bonneton.
  • Jean Romain et Stéphane Berney, Ploukitudes, 176 pages, 2017, Editions Slatkine.