plutonien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Plutonien

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Géologie) (1816) Mot dérivé de Pluton avec le suffixe -ien.
(Mythologie) Du nom du dieu.
(Astronomie) (Astrologie) (début XXe siècle) Du nom de la planète.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin plutonien
\ply.tɔ.njɛ̃\
plutoniens
\ply.tɔ.njɛ̃\
Féminin plutonienne
\ply.tɔ.njɛn\
plutoniennes
\ply.tɔ.njɛn\

plutonien \ply.tɔ.njɛ̃\

  1. (Géologie) (Vieilli) Se dit des terrains qui ont été produits par l’action du magma souterrain. De nos jours, on dit plutôt plutonique.
    • […] le littoral, capricieusement échancré et rongé sur sa lisière, bizarrement convulsionné sur toute son étendue, trahissait de la façon la plus évidente une origine plutonienne […] — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les terrains de formation neptunienne ont été formés par les eaux de la mer sur les rivages, à l’embouchure des fleuves, en pleine mer, ou sur les rives des fleuves, dans le lit des lacs, ce sont les terrains intermédiaires, secondaires, tertiaires, diluviens, etc. — Les terrains volcaniques ou d’origine plutonienne sont composés de matières vomies par les volcans, comme les laves, les basaltes, les trachites, etc., ou sorties par épanchement, comme les granits, les porphyres, etc. ; enfin, des dépôts plutoniens ont été remaniés par les eaux et ont formé de nouveaux dépôts pluto-neptuniens (conglomérats volcaniques) ; des dépôts neptuniens ont été remaniés, au contraire, par des dépôts plutoniens qui les ont altérés, comme des argiles qui ont été cuites par des courants de lave ; on a alors des roches neptuno-plutoniennes (nous renvoyons, pour plus de notions, aux mots Roches, Terrains.) — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 27 (Fer-Fos), 1836)
  2. (Mythologie) Qui concerne le dieu Pluton et son domaine, les Enfers.
    • Et Martin se mit à déclamer la bouche pleine de biscuits : « Dis-moi quel est ton nom seigneurial au rivage plutonien de la nuit. » — (Marc Le Goupils, La Revue de Paris, tome 43, partie 1, 1936)
  3. (Astronomie) (Astrologie) Relatif à la planète Pluton.
    • Or, il appert de l’astrologie que Gérard appartient au type plutonien (p. 167), d’une manière tout à fait authentique […] — (Revue d’histoire littéraire de la France, volumes 47 à 48, Société d’histoire littéraire de la France, 1947)
    • Uranus « séjourne » sept ans dans chacun des signes du Zodiaque, Neptune presque 14 ans et Pluton plus de 20 ans. Cette situation fournit un grand bassin d’individus sur lesquels, par exemple, l’influence de Pluton aurait pu être mesurée de façon précise, montrant que les attributs plutoniens changent à tous les 20 ans. — (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L’Astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, décembre 1992, p. 41)

Synonymes[modifier le wikicode]

(Géologie) :

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

(Géologie) :

Composés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

(Géologie) :

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]