poculatif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(moitié XIXe siècle) Aucune source n’a été trouvée actuellement quant à l’étymologie de ce mot. On note, d’après Walther von Wartburg, l’apparition du verbe poculer en (1846-7) par Honoré de Balzac. Il est probable que Paul Féval, premier auteur recensé utilisant ce mot, se soit inspiré de ce dernier. Possiblement de poculer avec le suffixe -atif.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin poculatif
\pɔ.ky.la.tif\
poculatifs
\pɔ.ky.la.tif\
Féminin poculative
\pɔ.ky.la.tiv\
poculatives
\pɔ.ky.la.tiv\

poculatif \pɔ.ky.la.tif\

  1. (Rare) Qui est issu de l’alcool, issu d’un état d’ébriété.
    • Gédéon ne pouvait rien tirer de lui, sinon de sentencieuses gaudrioles et des maximes de philosophie poculative. — (Paul Féval, Alizia Pauli, Editions Meline, Cans et Cie, Bruxelles 1848, Tome 2, page 201)
    • Les membres de la société poculative du Wagkeller usaient préférablement du cru d’un vignoble de Kientzheim, qui avait été légué à cet institut, et qui portait le nom de Kœrenberg. « Il est constant que l’on ne décède pas tandis que l’on boit de ce bon vin, très utile pour la santé de l’homme en le buvant maîtrement, mais raisonnablement ; il est défendu au beau sexe d’en boire, de peur que ces dames ne deviennent trop maîtresses de leurs maris. » — (Charles Gérard, L’Ancienne Alsace à table, Berger-Levrault, 1877)
    • Jean de Munterscheid, évêque bon compagnon de Strasbourg au seizième siècle, sorte de Jean des Entomeures alsacien, a laissé dans les fastes poculatifs de son époque des souvenirs vraiment homériques. Ayant convoqué à son palais de Saverne les députés de la ville de Strasbourg pour leur prêter son serment d’allégeance, il leur donna une fête gastronomique qui dura quatre jours sans interruption. — (Ludovic Portes, F. Ruyssen, Traité de la vigne et de ses produits, tome 1, éditeur Octave Doin, Paris, 1886, page 178 (note 2))

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]