point de non-retour

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) → voir point, non- et retour

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
point de non-retour points de non-retour
\pwɛ̃ də nɔ̃.ʁə.tuʁ\

point de non-retour \pwɛ̃ də nɔ̃.ʁə.tuʁ\ masculin

  1. (Aviation) Moment où l’avion ne peut plus faire demi-tour pour cause de manque de carburant.
  2. (Figuré) (Par extension) Moment à partir duquel il n’est plus possible d’arrêter une action en cours ou de revenir en arrière.
    • A l'approche du pont, le grumier devait rouler à plus de cent à l'heure ; rien ne pouvait plus l'arrêter, il avait passé le point de non-retour. — (Yvon Marquis, Blanc-cassé, Publibook, 2004, p. 188)
    • Dans le processus de la rupture, l’inventaire des meubles et des appareils à se partager marquait le point probable de non-retour. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 144.)
    • Mais quand les conservateurs crient au loup, déplorant à priori les méfaits d’une ortograf fonétik, ils cherchent surtout à effrayer ceux qui veulent bien les entendre. Or, et jusqu’à preuve du contraire, il ne fait plus guère de doute désormais que l’orthographe du français a atteint un point de non-retour qui, dans le meilleur des cas, n’autorisera plus que des changements très limités. — (Jean-Pierre Jaffré, « De la variation en orthographe », dans ELA : Études de linguistique appliquée, 2010/3, n° 159, p. 323)
    • Non seulement, martèlent les experts, il est vital d’éviter un réchauffement à 2 °C – point de non-retour pour la planète –, mais il est encore possible de le limiter à 1,5 °C et d’endiguer en partie ses conséquences désastreuses. — (Le Monde , « Climat : il n’est pas trop tard pour réagir », Le Monde. Mis en ligne le 10 octobre 2018)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]