pointiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1608) De l’adjectif pointillé (1414).

Verbe[modifier]

pointiller \pwɛ̃.ti.je\ intransitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se pointiller)

  1. Faire des points avec la plume, le burin, le pinceau, le crayon, etc.
    • Au-dessous, le pays s’étendait, immobile et muet, dans une obscurité que pointillaient et pailletaient des groupes de hauts fourneaux et les rues lumineuses des grandes villes. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 144 de l’éd. de 1921)
    • Dans les ouvrages en miniature, on ne fait ordinairement que pointiller.
    • Les graveurs d’armoiries pointillent pour désigner l’or dans les écussons.
  2. (Figuré) Disputer, contester sur les moindres choses.
    • Cet homme est insupportable : il faut qu’il pointille sur toute chose.
  3. (Figuré) Piquer par des paroles désobligeantes.
  4. (Pronominal) Se disputer pour des riens.


Dérivés[modifier]

Disputer, se disputer :

Références[modifier]

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « pointiller »