pointiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1608) De l’adjectif pointillé (1414).

Verbe [modifier]

pointiller \pwɛ̃.ti.je\ intransitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se pointiller)

  1. Faire des points avec la plume, le burin, le pinceau, le crayon, etc.
    • Au-dessous, le pays s’étendait, immobile et muet, dans une obscurité que pointillaient et pailletaient des groupes de hauts fourneaux et les rues lumineuses des grandes villes. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 144 de l’éd. de 1921)
    • Dans les ouvrages en miniature, on ne fait ordinairement que pointiller.
    • Les graveurs d’armoiries pointillent pour désigner l’or dans les écussons.
  2. (Figuré) Disputer, contester sur les moindres choses.
    • Cet homme est insupportable : il faut qu’il pointille sur toute chose.
  3. (Figuré) Piquer par des paroles désobligeantes.
  4. (Pronominal) Se disputer pour des riens.


Dérivés[modifier]

Disputer, se disputer :

Références[modifier]

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « pointiller »