poireauter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de poireau avec le suffixe -er, avec insertion d’un t épenthétique[1].

Verbe [modifier le wikicode]

poireauter \pwa.ʁɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Attendre debout sans se déplacer ; faire le poireau.
    • Je veux passer avant tes girls, expliquait-il au régisseur. Arrange-toi pour ne pas me faire poireauter. Avec elles, on n’en finit plus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Est-ce que vous vous imaginez que je vais rester longtemps à poireauter pour vous espérer ? Non mais, vous ne compreniez pas, peut-être ? […] En voilà des flemmards ! — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, La Guêpe rouge, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 683)
    • Fallait que je me les caille assez pour que Mathis veuille bien me réchauffer à l'horizontale, mais pas trop ! Ça faisait une bonne heure que je poireautais et j'avais pas de réseau sur mon portable… — (J. Arden, Les chaînes du passé, volume 3 : Les sentinelles de l'ombre, Rebelle Éditions, 2014, chap. 41)
    • Un peu partout en France, devant les pharmacies, la même scène se reproduit : des queues serrées d’enfants poireautent des heures avec leurs parents, le nouveau protocole exigeant que tous les élèves aillent se faire tester dès qu’un de leurs camarades est déclaré positif.— (Gurvan Le Guellec, Jean-Michel Blanquer, l’homme qui n’aimait pas le wokisme et encore moins le Covid, L’Obs, 8 janvier 2022)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]