polaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1555) Du latin polaris (« de pôle »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
polaire polaires
\pɔ.lɛʁ\
Coordonnées polaires. (définition n°5)

polaire \pɔ.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Qui est voisin des pôles, qui a rapport aux pôles du monde.
    • Et si pendant cette mémorable soirée, le poêle consomma un quintal de charbon, c’est qu’un froid de vingt-quatre degrés Fahrenheit au-dessous de zéro (32° centigr. au-dessous de glace) régnait au dehors, et que le Fort-Reliance est situé par 61° 47' de latitude septentrionale, à moins de quatre degrés du cercle polaire. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le « Pourquoi pas », succéda au « Français » qui conduisit dans l’Antarctique en 1903-1905 la première expédition polaire française de longue haleine. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le navire imperturbable cingle vers l’immensité polaire, se glisse parmi les icebergs fantastiques qui dérivent en tournoyant cauteleusement, évités de justesse, en vain menaçants. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Figuré) Très froid.
    • Andrew remonta son col et se mit en marche dans une nuit polaire. Il héla un taxi sur Hudson et se fit déposer devant le journal. — (Marc Levy, Un sentiment plus fort que la peur, 2013, Versilio)
    • Une anecdote révèle l’ambiance polaire qui règne entre les deux pays. — (Christophe Dubois, ‎Marie-Christine Tabet, Paris Alger: Une histoire passionnelle, page 12, 2015, Stock)
  3. (Physique) Qui a rapport aux pôles d’un aimant, d’un courant électrique.
  4. (Chimie) Qui se rapporte aux pôles de certaines molécules ayant la nature d’un dipôle électrostatique.
    • Les interactions dipôle permanent-dipôle induit expliquent la solubilité de l’iode non polaire dans l’éthanol polaire. — (John C. Kotz, ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, page 265, 2006, De Boeck Supérieur)
    • Pour les matériaux caoutchoutiques à caractère plus polaire (PVC), la sorption des composés polaires (2-phényléthanol, acétate de benzyle) est favorisée par rapport aux polyoléfines (Sizer et al., 1988). — (P. Chalier & C. Genot, Défaut d’arôme : Formation et protection, dans Texture et flaveur des aliments: vers une conception maîtrisée, sous la direction de Élisabeth Guichard, Claude Genot & ‎Andrée Voilley, Educagri, 2012, chap.5, p.152)
  5. (Mathématiques) Relatif à un pôle.

Composés[modifier]

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
polaire polaires
\pɔ.lɛʁ\

polaire \pɔ.lɛʁ\ féminin

  1. (Géométrie) Droite passant par un pôle.
    • Étant donné deux droites (d) et (d’) distinctes et concourantes en un point I du plan et un point M non situé sur ces droites, l’ensemble des conjugués harmoniques du point M par rapport à (d) et (d’) est une droite passant par I. On l’appelle la polaire de M par rapport à (d) et (d’).
  2. (Astronomie) Étoile située au pôle, étoile polaire.
  3. Tissu synthétique isolant, très léger.
    • Les pyjamas en polaire sont de sortie : la maison, comme la plupart des bâtiments de Potosi, n’est pas chauffée. — (Florence Blanchet, L’Amérique du Sud en famille, Éditions le Manuscrit, 2006)
  4. (Par extension) Vêtement fabriqué avec ce tissu.
    • Un froid piquant transperçait sa polaire, et la nuit sans lune lui permettait à peine de voir les formes endormies des maisons. — (Sylvain Forge, La ligne des rats, Éditions L’Harmattan, 2009)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]