polytechnicien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'École polytechnique

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin polytechnicien
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛ̃\
polytechniciens
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛ̃\
Féminin polytechnicienne
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛn\
polytechniciennes
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛn\

polytechnicien masculin

  1. Qui appartient à l’École polytechnique.
    • Tous les membres de la grande famille polytechnicienne, depuis les élèves de l’école jusqu’aux chefs les plus élevés des administrations qui s’y recrutent. — (Journal officiel, 29 décembre 1874, page 8634)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin polytechnicien
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛ̃\
polytechniciens
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛ̃\
Féminin polytechnicienne
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛn\
polytechniciennes
\pɔ.li.tɛk.ni.sjɛn\

polytechnicien masculin

  1. (Éducation) Élève de l’École polytechnique.
    • Je le sais homme de valeur. Il sort de l'École polytechnique. Je me suis bien laissé dire que le coup de marteau, dont on avance que de nombreux polytechniciens sont affligés, a laissé des traces particulières sur son cerveau. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • C'était l'époque de la Chambre bleu horizon, comme on l'appelait, une Chambre d'extrême droite et d'un patriotisme sourcilleux. Lors de la grève des employés du métro, j'ai vu, de mes yeux, les polytechniciens en grande tenue et en gants blancs conduire les rames de wagons pour faire échec aux ouvriers. — (Georges Simenon, Un homme comme un autre, 1975)
  2. (Par extension) (Éducation) Ingénieur diplômé de cette école.
    • D'après cet exemple et quelques autres j'avais peu d'admiration pour les polytechniciens et gens de cette espèce ; cette position est difficile à tenir ; et je la tenais témérairement, comme je fis pour d'autres positions, parce que je sentais que ce savoir qui ne sait point douter est ce qui renouvelle l'antique esclavage, et le partage du monde humain entre rois et sujets. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 135, Hartmann, 1937)
    • Voilà qui étaient vraiment nos polytechniciens. Des polymagiciens de pacotille, forts en maths, certes, mais sans un sou de jugeote. — (Crésus, Confessions d'un banquier pourri, chap.7, Fayard, 2009)
    • Mon avenir, quoi qu'il arrive, était donc assuré : ou je devenais polytechnicien, ou je devenais un « gadz' arts », mais dans les deux cas, je savais que mon père serait au comble du bonheur. — (Louis Legrand, Le roman du petit "nhà-qhê" ou la saga des Caradec, L'Harmattan, 2004, page 128)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « polytechnicien »

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]