populisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De populiste et -isme, du latin populus (« peuple »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
populisme populismes
\pɔ.py.lism\

populisme \pɔ.py.lism\ masculin

  1. (Politique) Discours politique favorable aux classes défavorisées, et souvent hostile aux élites.
    • Cet ouvriérisme de prophètes était en effet le fruit de la révision du marxisme opérée par Lénine, qui […] avait hérité d’un marxisme revu par le populisme russe, et ébranlé par la crise révisionniste. — (Romain Ducoulombier, Le premier communisme français (1917-1925) Un homme nouveau pour régénérer le socialisme, Les Notes de la Fondation Jean-Jaurès — Histoire et Mémoire, N°42, août 2004, p.28)
    • Est-ce faire du populisme de bas étage que de trouver qu’un salaire mensuel de 15.117 € pour un collaborateur du ministre du Budget c’est purement et simplement scandaleux ? — (Thierry Desjardins, Rigueur, austérité … mais pas pour tout le monde !, 11.10.2010)
    • Les responsables politiques et les journalistes voient du populisme partout où s’expriment des positions allant à l’encontre d’une doxa très large sur laquelle s’entendent les partis politiques traditionnels, ceux qui, en France, en Allemagne ou aux Etats-Unis, ont gouverné en alternance ou en coalition. — (« Le terme “populisme” est un obstacle à une analyse sérieuse des transformations de la politique », propos recueillis par Antoine Flandrin, Le Monde le 11 novembre 2016)
    • Sous ce mot, on range aussi bien des mouvements néonazis comme L’Aube dorée, en Grèce, les partis conservateurs de l’ancienne Europe de l’Est, comme celui de Victor Orban en Hongrie, un parti d’extrême gauche comme Syriza, un personnage hérétique comme Donald Trump et le Mouvement 5 étoiles qui se dit « ni de droite ni de gauche ». De là à conclure que le mot « populisme » sert à désigner tout ce qui dérange la mondialisation heureuse et qu’on n’arrive pas à comprendre, il n’y a qu’un pas qu’on serait tenté de franchir. — (Christian Rioux, « Vous avez dit “populiste”? », Le Devoir, 9 mars 2018)
    • Mais le populisme est un récit idéologique qui se met à l’abri des atteintes de la réalité, et se fonde sur la désignation d’un ennemi affublé de tous les vices, les élites du savoir et de la compétence. — (La lettre politique de Laurent Joffrin, « États-Unis : la faillite populiste », dans Libération du 8 avril 2020)
    • Le populisme consiste à opposer un « peuple dur » à une « élite corrompue » et à concevoir la politique comme l'expression immédiate de la « volonté générale » du peuple. — (Chantal Mouffe , Ce que Pierre Rosanvallon ne comprend pas, https://www.monde-diplomatique.fr/2020/05/MOUFFE/61778, Le Monde Diplomatique, mai 2020)
  2. (Littérature) Courant littéraire français cherchant à dépeindre avec réalisme la vie des gens du peuple.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • populisme sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • populisme dans le recueil de citations Wikiquote Wikiquote-logo.svg