porte-étendard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de porter et de étendard.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
porte-étendard porte-étendards
\pɔʁ.te.tɑ̃.daʁ\
(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
porte-étendard
\pɔʁ.te.tɑ̃.daʁ\

porte-étendard \pɔʁt.e.tɑ̃.daʁ\ masculin

  1. Soldat qui porte l’étendard dans un corps de cavalerie.
  2. Représentant le plus en vue d’une cause, d’un groupe.
    • Éric est le porte-étendard de l’info ici. — (Thierry Cohen, Je le ferai pour toi, Flammarion, page 258)
    • Écologique, Avatar? Bien au contraire, les plus récentes technologies du cinéma, et Avatar en est le porte-étendard, concourent à produire une irrésistible "technologie de l’imaginaire", qui, dans ce cas précis, comble du scandale, table sur l’écologisme pour mieux attirer les spectateurs-cyborgs et leur argent-sève, tant et si bien que le monde humain devient irréalisé, désécologisé. — (Pierre-Alain Gouanvic, Conscience et nature après l’Affaire Sokal, dans La pensée écologique et l’espace littéraire, article d’un cahier Figura, 2014, diponible sur http://oic.uqam.ca/fr/articles/conscience-et-nature-apres-laffaire-sokal (concourernt corrigé en concourent))
  3. Pièce de cuir attachée à la selle, pour soutenir la rampe de l’étendard.
  4. Mât destiné à soutenir un étendard.
    • Il est attaché par une longue laisse à l’un des porte-étendard de bronze dressés devant Saint-Marc et veille avec un soin jaloux sur le pardessus de son maître, sa canne, son étui à jumelles, toute une nature morte de voyageur 1900. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, pages 356-357)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]